7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 15:43

/page/5/rejet_blog_copie.jpg

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans Plans fixes sur les quais
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 12:57

/page/5/21145726.jpgUn amoureux qui parle est un poète et ce qu’il dit efface le silence qui l’isole de l’objet aimé. Il donne à l’amour une vie constante, invincible. Il s’éternise.

Hommes, femmes en proie à ce délire qui entoure chaque naissance du souvenir de la seule communion réelle, hommes, femmes qui, perpétuellement naissez à l’amour, avouez à haute voix ce que vous ressentez, criez « Je t’aime » par-dessus toutes les souffrances qui vous sont infligées, contre toute pudeur, contre toute contrainte, contre toute malédiction, contre le dédain des brutes, contre le blâme des moralistes. Criez-le contre tous les avatars de la vie, contre l’absence, contre la mort. Criez-le même contre un cœur qui ne s’ouvre pas, contre un regard qui s’égare, contre un sein qui se refuse. Vous ne le regretterez pas, car vous n’aurez pas d’autre occasion d’être sincère, tout le bonheur du monde dépend de l’intensité de votre cri qui passera de bouche en bouche, à l’infini. Votre cri vous fera grand et il grandira les autres. Il vient de loin, il ira loin, il ne connaît pas de limites.

Parlez, les mots d’amour sont des caresses fécondantes. Les autres mots ne sont là que pour la commodité de la vie. Aimer, c’est l’unique raison de vivre. Et la raison de la raison, la raison du bonheur… 

 

Paul ELUARD

 

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans humeur du chef
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 11:29

/page/5/01173234_1.jpgJe n'arrive pas à définir la bonne attitude vis à vis de ces cuistres qui confondent la quenelle avec les produits de la gastroentérite. Mais je reste frappé par mon ignorance, celle que je découvris dernièrement dans l'excellent livre, " le cas Édouard Einstein", de Laurent Selksik, où des passages entiers des discours D'Adolf, le petit moustachu atrabilaire, l’exact contraire de Charlot, discours qu'ils subissaient à l'écoute de leur TSF, et bien sûr traduits en français dans le livre, m'apparaissaient dans leur cruauté sans fard.... Toute l'horreur à venir était dite, martelée jusqu’à la nausée, c'est à dire que rien n'était caché et collait à l'envie la plus secrète et crasse des esprits obscurs et grégaires. Résultat, il eut 6 millions de voix...Alors aujourd’hui, j'emmerde de toutes mes forces le point God...je pense que chaque fois qu'un malotru s'exerce dans la composition de son personnage narcissique et pervers, il faut, sinon le faire taire, réagir, même maladroitement, même si les conséquences immédiates sont contre productives, à terme selon l'adage, plus on met de la merde sur les murs plus il en reste, cette merde leur retombera sur la gueule, et au moins n'aura t on point eu le déshonneur de s'être tus. Comme disait Churchill, que je ne glorifie pas non plus pour d'autres raisons qu'ils l'ont amené à devenir ce qu'il fut pendant la guerre, " Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur, vous aurez la guerre et le déshonneur".

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans lemondedephilippe
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 23:14

/page/5/1544046_10202000907856279_1054156718_n.jpg

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans Plans fixes sur les quais
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 12:40

/page/5/captain_gib_2856.jpg

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans Plans fixes sur les quais
commenter cet article
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 18:26

Photos No limit 133

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans Plans fixes sur les quais
commenter cet article
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 19:30

A.G

/page/5/captain_gib_3200.jpg

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans Plans fixes sur les quais
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 01:05

 

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans lemondedephilippe
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 19:00

 

`

"Je croyais avoir éprouvé les peines de l'amour; mais le tourment inexprimable c'est de se séparer de ce qu'on aime, de s'en séparer pour toujours".

 

Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos, les liaiSons dangereuses.

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans humeur du chef
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 11:50

 

Partager cet article

Published by Philippe Maréchal - dans Plans fixes sur les quais
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog