Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le monde de philippe Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

115 articles avec plans fixes sur les quais

Noz vad

Philippe Maréchal
Noz vad
Noz vad

Ce soir, je pense à cette petite famille de Dhulikhel, à la Shiva Guest House, le dal bath et le riz à la cocotte qui siffle sur un feu de bois, les « collines » à 3000 m, les parfums de fleurs, les poules qui gambadent entre les rangs des plantes qui font rire, les gosses qui poussent inlassablement les pneus recyclés en jouets dans les ruelles pavées. Ce soir flotte un parfum d’encens dans ma petite bicoque que je pare de jour en jour de toutes les couleurs imprimées depuis dans mon cœur. C’est une veillée. Demain c’est le grand voyage, on largue devant, on largue derrière. Je pars dans le sommeil...

Partir, comme dans une chanson de Charlebois

Philippe Maréchal
Partir, comme dans une chanson de Charlebois
Partir, comme dans une chanson de Charlebois

C'est curieux la ville, la grande ville, c'est à dire, quand on la retrouve après longtemps, longtemps, longtemps quand on s'est mis en quête des poètes disparus et qu'on les a retrouvés, qui dans un champ, qui dans un arbre qui dans le vent qui court dans les vallées, bref après tout ce temps quand on retrouve le chemin de la ville. On commence par prendre le train qui va vite, et qui ne s'appelle plus un train, mais un tégévé, avec un billet qui s'appelle une idée tégévée, je ne pars pas en voyage, mais j'ai une idée tégévée, çà doit venir de l'occitan, "té j'y vé". Dedans un type prend le micro...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>